Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger
Je fais un don

Partager

Actualités

Projection-Débat à Salles jeudi 15 février 2018

Suite à la sortie nationale le 31 janvier dernier du dernier film de Guillaume Bodin « Zéro Phyto 100 % Bio », le cinéma 7ème Art de Salles (33) a contacté de nombreuses associations ainsi que le groupe local de Générations Futures pour animer un débat suite à la projection.

Zero_Phyto_100_Bio_Logo

Ce documentaire montre comment de nombreuses municipalités ont anticipé la loi Labbé en abandonnant les produits chimiques pour l’entretien des espaces publics et en passant en BIO leurs cantines scolaires.

Le programme de notre projection-débat

Rendez-vous:

  • dès 20h pour rencontrer les associations, au Cinéma Le 7ème Art, 5 place de la Mairie, 33770 Salles,
  • séance à 20h30,
  • débat en suivant.

Le débat se tiendra en présence de :

  • Cyril Giraud, Relais Local de Générations Futures,
  • Hervé Georges, pour Les Jardins de Sillac (l’Amap de Salles) et la Confédération Paysanne,
  • Le Collectif Aliment-Terre Barval.

Communiqué de presse; 2018_02_13_CP_Salles.pdf

Le compte-rendu, en prose s’ils vous plaît !

Le jeudi 15 février 2018, au cinéma le septième art de Salles, plus de 70 personnes ont assisté à la projection du film de Guillaume Bodin « 0 phyto, 100 % Bio » et ont participé à un débat animé par le collectif Alimentaire du bassin d’Arcachon Val de l’Eyre (Barval), l’Amap de Sillac et le groupe local de Générations futures Bordeaux.
Le film (qui a été chaleureusement applaudi) recueille les témoignages d’une part, d’élus français qui ont engagé leur commune dans l’entretien des espaces publics sans pesticide, et dans une alimentation bio dans les cantines, d’autre part, de paysans engagés dans l’élevage, le maraîchage biologiques, respectueux du vivant. Oui, c’est possible, et tellement gagnant pour la santé, l’économie locale et le bonheur de tous !
Le débat a mis en évidence l’insuffisance de terres agricoles et la dépendance alimentaire du bassin d’Arcachon val de l’Eyre au profit d’opérations immobilières, touristiques et spéculatives.
Face au manque de volonté politique constatée pour affecter des terres à l’agriculture paysanne dans ce secteur, les citoyens s’organisent, au sein d’Amap, au sein du collectif Alimentaire qui agit en priorité pour que nos enfants puissent manger des aliments sains et produits localement, enfin au sein d’associations qui dénoncent l’utilisation de pesticides et qui défendent une agriculture paysanne et respectueuse du vivant telles que générations futures, Nature et Progrès.
Les divers participants ont convenu d’unir leurs actions afin de favoriser l’installation de paysans sur le bassin d’Arcachon val de l’Eyre, et d’assurer dans le futur une autonomie alimentaire.

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

En complétant ce formulaire, vous acceptez que l'association Générations Futures, responsable de traitement, traite vos données personnelles pour vous permettre de recevoir des informations et actualités. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : mentions légales
×